Textes de Juliette

28/04/08

Source: HDPT - CAR 

Points saillants  

- Restitution du rapport du Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif  

- L’Armée Populaire pour la Restauration de la Démocratie reprend les attaques dans le nordouest.

 

Contexte et sécurité  

Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif  

Le 25 avril, la cérémonie officielle de la remise du rapport des travaux du Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif (CPDPI) au Président de la République, François Bozizé a eu lieu à l’Hémicycle de l’Assemblée Nationale de Bangui. Ceci, en présence des corps constitués, des représentants du corps diplomatique et des organisations internationales.

 

Au cours de son allocution, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies, François Lonseny Fall a félicité le Chef de l’Etat pour l’intérêt particulier qu’il n’a cessé de porter aux différentes étapes des travaux du Comité. Aux membres du Comité Préparatoire et à sa présidence confiée au Centre pour le Dialogue Humanitaire (CDH), M. Fall a exprimé sa satisfaction pour leur engagement et leur dévouement qui ont permis d’obtenir les résultats consensuels contenus dans le rapport final du Comité. Il a également remercié l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), l’Union Africaine (UA), le Comité des Partenaires Extérieurs pour le Suivi de la Politique et le Développement (COPESPOD) pour leurs conseils avisés et leurs concours financier. «L’Organisation des Nations Unies est déterminée à poursuivre ses efforts pour la bonne réalisation de cette étape importante de la vie de la nation centrafricaine qui favorisera, nous le souhaitons vivement, l’émergence d’une paix durable, cadre idéal souhaité pour un développement harmonieux et durable en Centrafrique », a conclu François Fall.

 

Les recommandations qui figurent dans le rapport :

 

- La signature d’un accord de paix entre le Gouvernement et l’Armée Populaire pour la Restauration de la Démocratie (APRD) ;

 

- La signature d’un accord de paix global ;

 

- L’adoption de mesures judiciaires et législatives appropriées, ainsi que l’organisation des élections municipales avant 2010 ;

 

- L’interdiction de l’utilisation des moyens de l’Etat afin de garantir l’égalité des chances pour tous les candidats à l’élection ;

 

- La mise à jour du code électoral de 2004 en vue de l’adapter à la constitution du 27 décembre 2004 et l’adaptation du découpage électoral à l’évolution démographique ;

 

- L’adoption par l’Assemblée nationale au début de l’année 2009, d’un nouveau code de procédure pénale et d’un nouveau code de justice militaire et l’installation de la haute cour de justice avant la fin de l’année 2008.

 

Concernant les modalités de la tenue du dialogue politique inclusif et son déroulement, le CPDPI a proposé 150 participants répartis entre la majorité présidentielle, l’opposition démocratique, les autres partis, la société civile, les pouvoirs publics, les mouvements politico-militaires, les personnalités et les confessions religieuses.

 

Enfin, le CPDPI recommande que les assises se tiennent dans les 45 jours qui suivent la remise du rapport et qu’elle se déroule sur une durée 17 jours à Bangui.

Pour plus d’informations contactez: tourea@un.org

 

L’APRD reprend les attaques dans le nord-ouest  

Un communiqué de presse du Ministère de la Défense Nationale centrafricain paru le 28 avril fait état des attaques successives perpétrées tout au long du mois en cours par l’APRD.

 

Selon le Ministère de la Défense, le 3 avril à Mann (nord-ouest), des affrontements ont eu lieu entre les Forces Armées Centrafricaine (FACA) et l’APRD faisant trois morts dans le camp de ce dernier. Le 6 avril, trois autres éléments de l’APRD sont décédés après avoir assailli dans cette même localité les FACA qui ont riposté. Enfin, le 24 avril à l’issue d’une attaque lancée par l’APRD très tôt dans la matinée contre la base de Ndim, les FACA auraient mis en déroute le groupe armé de l’opposition qui a pris la fuite vers la localité de Kowone (dans la préfecture de l’Ouham-Pende).

 

Le Ministère fait également état de l’appel que réitère le Gouvernement en direction de ce mouvement et lui rappelle qu’il a désigné un représentant aux travaux préparatoire du dialogue politique inclusif. Le Gouvernement a également invité l’APRD à abandonner la voie des armes et à s’engager sur la voie d’un règlement pacifique par le dialogue et la concertation.

Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés