Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Rechercher

23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 20:16

22 janvier 2009
APA

Le président du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), Martin Ziguélé, a déclaré, jeudi à Bangui, que le nouveau gouvernement formé lundi est totalement acquis au président François Bozizé.

«Ce sont les mêmes acteurs qui hier ont amené le pays à des crises substantielles et structurelles qui ont nécessité la tenue du dialogue politique inclusif qui ont été reconduits, parfois à des fonctions beaucoup plus valorisées. Donc, pour moi, je n'attends rien de bon», a déclaré M. Ziguélé, dans une interview à APA.

«Tout cela dénote que ce n'est pas l'intérêt général du pays qui est pris en considération par le président de la République qui utilise des manœuvres politiciennes pour positionner des personnes acquises à sa cause, dans la perspective de l'élection présidentielle de 2010», a-t-il martelé.

Selon le leader du MLPC, le président Bozizé a scindé le ministère de l'intérieur en deux entités distinctes, dont l'une est chargée de l'administration du territoire et l'autre de la sécurité publique, confiées à ses proches, pour créer les conditions de sa réélection en
2009.

Il a rappelé que le dialogue politique inclusif (DPI) a recommandé la formation d'un gouvernement comprenant toutes les entités ayant pris part au forum, avec un mandat en cinq points: ramener la paix, parachever le désarmement, la démobilisation et les réinsertions des ex-rebelles, préparer les échéances de 2010, appliquer l'ensemble des
recommandations du dialogue et ramener la république centrafricaine à une meilleure bonne gouvernance.

«Au terme de la constitution, le gouvernement est composé du Premier ministre et des membres du gouvernement et c'est en se fondant exclusivement sur ces données que l'opposition a demandé au président de la République de respecter l'esprit et la lettre de la
recommandation du DPI, afin que nous puissions ensemble relever les défis que nous avons identifiés ensemble lors du dialogue», a conclu M. Ziguélé.

Le nouveau gouvernement centrafricain de trente deux membres est dirigé par M. Faustin Archange Touadéra.

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette Abandokwe - dans Centrafrique
commenter cet article

commentaires

Textes De Juliette