Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Rechercher

24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 22:46

24 janvier 2009
Nimba Mpele
Secrétaire général
du Rassemblement des Démocrates Progressistes (R.D.P)

(…)

Selon Yoweri Museveni et Paul Kagame, les deux leaders Tutsis à la base de ce plan, la guerre dite de "libération régionale" devait permettre d'asseoir  dans la région de l'Afrique des grands lacs, l'hégémonie Tutsi, ce peuple généralement assimilé aux Nilotiques, dans le but d'assujettir les Hutus qui eux sont étiquetés comme de Bantou.  

L'objectif final de cette guerre dite de "libération régionale" est l'occupation totale de la RD Congo. Je vous rappelle ci-dessous la stratégie qui a été notamment mise en place:

1° Utiliser le cliché de la chasse aux génocidaires hutu pour justifier la présence des armées ougandaises et rwandaises en RD Congo.
 

2° Contrôler désormais le pouvoir à Kinshasa grâce à des Tutsis déjà infiltrés dans diverses institutions de la RD Congo. 

3° Occuper toute la région Est d'expression Swahiliphone. 

4° Exécuter 25 millions de citoyens congolais et transplanter méthodiquement les populations Tutsis dans les espaces désormais vidés.

C'est dans le cadre de ce plan cynique et ambitieux commandités par le Président Ougandais, Yoweri Museveni et le Président Rwandais, Paul Kagame que s'inscrivait notamment la rébellion du criminel de guerre Laurent Nkundabatware. 

Raison pour laquelle j'émets un doute sur le sérieux de déploiement des armées rwandaise et ougandaise sur le sol Congolais sous prétextes de chasser leurs rebelles respectifs et sur la sois disant arrestation de Laurent NKUNDA. Pourquoi? 

Parce que nous avons affaire à un ennemi qui s'est engagé à un conflit lequel selon lui ne prendra fin que lorsque l'ordre public de la RD CONGO aura été détruit, que ses institutions subverties et que son peuple entièrement assujetti. 

L'arrestation de Laurent Nkunda ou pas, ce qui compte pour Paul Kagame et Yoweri Museveni, c'est d'atteindre au Congo les objectifs ci-dessus énumérés notamment l'occupation du Kivu suivi de son annexion. Ce que Paul Kagamé et Yoweri Museveni cherchaient difficilement à obtenir de la part de Mzee Laurent Désiré Kabila, puis par la rébellion de Laurent Nkunda; Un autre Tutsi propulsé au sommet de l'Etat congolais, en l'occurrence Joseph Kabila  vient de les offrir sur le plateau: L'occupation du Kivu est désormais une réalité.

En acceptant les entrées sur le sol congolais respectivement des armées Ougandaises et Rwandaises, Joseph Kabila vient par ce geste accepter l'annexion du Kivu: Un territoire de 300 KM soit l'équivalent de trois fois la superficie de la Belgique. Donc Joseph Kabila vient trahir la nation congolaise. Car il ne peut pas ignorer un ennemi aux ambitions insatiables dont l'idéologie prône: l'esclavage de peuple congolais. En plus, il est le mieux placé pour savoir que plus qu'il cède aux desiderata de cet ennemi, plus ce dernier augmente ses appétits hégémoniques et lorsqu'il lui cède encore, il l'encourage davantage dans ses exigences.
Ce à quoi je dis que la RD Congo vient d'être balkanisée à cause de Joseph Kabila qui vient de céder là où son défunt père Laurent Désiré Kabila s'y était opposé jusqu'à laisser sa peau.

Le peuple congolais doit savoir une fois pour toutes que notre ennemi n'est pas une nation mais un mouvement politico-militaire composé d'êtres voués à une idéologie qui se sont constitués une force, qui contrôle des pays entiers, qui ont des cadres dans des pays voisins et dont Kigali est leur poste de commandement. 

Aujourd'hui continuer à considérer nos ennemis rien que comme des Etats agresseurs, serait vraiment de l'ignorance de notre part. Il faut que le peuple congolais sache désormais qu'un Tutsi qui occupe un poste influent en RD Congo peut autant être un ennemi du Congo que la clique qui est au pouvoir au Rwanda ou en Ouganda.

A ceux qui s'interrogeaient sur le silence inquiétant de Joseph Kabila, ont-ils trouvé la réponse?


Maintenant il est temps que le peuple congolais se lève et se mette lui-même en ordre de bataille pour sauver le Congo.

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette Abandokwe - dans RDCongo
commenter cet article

commentaires

Textes De Juliette