Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Rechercher

16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 22:53

14 mars 2010
Tene Sop


Les spécialistes du hold-up électoral viennent encore de frapper fort au Togo ! Le forfait a été commis sous le nez et à la barbe d’observateurs internationaux dépêchés sur place  à grand renfort de tambours et de trompettes par l’Union Africaine, l’Union Européenne, l’Organisation Internationale de la francophonie, la Cedeao, etc. Connivence ou complaisance ?

En dépit des nombreuses manipulations d’avant scrutin et la totale confiscation des moyens de l’Etat par le RPT, le candidat de l’Union des Forces du Changement, Jean Pierre FABRE, a pu s’imposer, haut la main  dans les urnes, lors du scrutin du 04 mars 2010 au Togo. Le RPT de Faure GNASSINGBE, a alors fait appel à sa technologie électorale de plus en plus sophistiquée, pour grossièrement travestir  le résultat du vote !

Afin de détruire toute preuve de son hold-up et anéantir toute possibilité de contestation, le RPT et Faure Gnassingbé n’ont pas hésité, sous le regard bienveillant des observateurs internationaux complaisants, à vandaliser les locaux de l’UFC pour se saisir du matériel informatique et des procès-verbaux du scrutin, transmis par les représentants de l’opposition dans les bureaux de vote à travers le pays. Ces PV prouvaient clairement la victoire de Jean Pierre FABRE avec plus de 60% de voix !

Nous constatons que cette mascarade a été réalisée avec la connivence et la complaisance manifestes de plusieurs centaines d’ Observateurs internationaux dépêchés sur place, à grand renfort de publicité par diverses institutions internationales. A quoi auront donc servi ces missions d’observation électorales ?? 

La grande tragi-comédie du 04 mars au Togo, signe incontestablement la faillite presque cocasse des missions d’observation des élections en Afrique. Elle illustre bien de ce que ces observateurs autoproclamés, en réalités de touristes en quête d’exotisme, sont inefficaces et ne constituent aucunement un rempart contre les technologies frauduleuses de plus en plus sophistiquées mises en place par des régimes néo-coloniaux maffieux et corrompus déterminés vaille que vaille, à s’accrocher au pouvoir contre la volonté populaire. 

Ce qui vient de se passer au Togo est exactement la répétition de ce qui s’est joué il y a quelques mois au Gabon et est un avant goût de ce qui se passera dans les prochains mois au Cameroun où la «réélection» du roi-fainéant  n’est que pure formalité et que des touristes déguisés en observateurs électoraux, ne manqueront pas de valider.

Le drame qui vient de se jouer au Togo, appelle les forces progressistes africaines à en tirer toutes les leçons qui s’imposent. La supercherie togolaise montre à suffisance à ceux qui en doutaient encore, que les dictatures néo-coloniales corrompues et criminelles en Afrique francophone ne seront pas vaincues par la voix des urnes. Aucun candidat unique providentiel de l’opposition, ni aucune Commission électorale indépendante, n’aura raison de ces régimes impopulaires et largement minoritaires qui ont pris les peuples en otage au Cameroun, au Congo, en Guinée équatoriale, au Gabon, au Burkina Faso et au Togo. Ces dictatures congénitalement réfractaire à la démocratie et à l’expression du suffrage universel, ne seront renversées ou chassées du pouvoir que par des soulèvements populaires sous la direction d’une avant-garde politique et idéologique bien organisée. Tout le reste ne semble être que du verbiage stérile.

C
onsidérant ce qui précède, Le Conseil National pour la Résistance / Mouvement Umnyobiste (CNR-MUN) :

- Condamne fermement ce nouveau hold-up électoral du RPT et de Faure Gnassingbé  au Togo et  dénonce les arrestations massives des partisans de l’opposition qui essaient de défendre leurs votes.

- Apporte son soutien inconditionnel au président démocratiquement élu, Jean Pierre Fabre et au peuple togolais tout entier pour sa détermination à faire respecter son vote.

- Appelle tous les démocrates et progressistes africains à apporter leur soutien sans faille à la lutte du peuple togolais pour la démocratie , la liberté et l’indépendance.

- Dénonce l’Union Africaine qui s’est empressée à reconnaître la victoire de FaureGnassingbé, alors même que les résultats définitifs ne sont pas encore proclamés.

Le CNR appelle enfin,  l’Union Européenne à tirer toutes les leçons de la faillite grotesque de sa Mission d’Observation Electorale au Togo et à éviter à l’avenir, de dilapider inutilement l’argent du contribuable européen pour valider des entreprises anti-populaires et criminelles de confiscation du pouvoir par des dictatures corrompues et sanguinaires en Afrique francophone.

Honneurs et Gloire au Vaillant Peuple Togolais!

La lutte continue. Pour la Patrie et l’Afrique, nous vaincrons !

Hambourg, ce 14 mars 2010

TENE SOP G.
Secrétaire Général du Conseil National pour la Résistance / Mouvement Umnyobiste (Cameroun)
cameroon.resistance.council@googlemail.com
www.cnrmun.afrikblog.com

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette Abandokwe - dans Panafrique
commenter cet article

commentaires

Textes De Juliette