Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Rechercher

28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 16:43

28 décembre 2011
Robert Mbelo

 

 

Joseph Kabila a réussi l’une des missions lui confiées : Faire du Congo et des Congolais des proies faciles, sans défense ni sécurité, face au Rwanda et de pérenniser l’occupation de l’Est de la RDC et enfin d’assujettir tout le Congo au détriment de ses parrains rwandais et autres.

 
Joseph Kabila” est l’un de plus grands criminels de l’histoire de l’humanité imposé au Peuple Congolais par le truchement d’une escroquerie et mascarade électorale avérée. Sa vraie place est, non à l’air libre et encore moins au Sommet de l’Etat Congolais, mais en prison après avoir été traduit devant le Tribunal Pénal international pour imposture, esclavagisme, dictature, crime de génocide, viols et violences sexuelles, corruption, trafic illicite d’armes, commerce dangereux d’uranium, blanchiment d’argent sale, violations massives et systématiques des libertés des droits fondamentaux de l’homme, tortures, pillage accéléré et inconsidéré des richesses naturelles de la RD Congo, peines réservées aux esclaves (mutilations, peines de fouet), traitements cruels, inhumains et dégradants, massacres à large échelle, création et entretien des conflits armés, alliances avec les génocidaires, crimes de guerre et crimes contre l’humanité”:

- à exterminer des milliers des soldats ex-FAZ : à Kitona, à Kamina, à Pweto…. ;

- à bloquer la réhabilitation de notre seule Armée officielle, nationale et républicaine : des soldats-ex-FAZ disséminés dans le Monde alors que les politiciens qui leur donnaient des ordres et des instructions, sous le régime de Mobutu où nous avons tous vécu et auquel chacun de nous participé, se trouvent dans les institutions de l’Etat à Kinshasa : c’est la seule Armée capable de protéger les populations, les biens, les institutions démocratiques, les gestionnaires de l’Etat ; de défendre les frontières nationales et l’intégrité de notre territoire, de participer au développement du pays…. ;

- à faire échouer le programme DDR (désarmement des milices congolaises à la solde des seigneurs de guerre, leur démilitarisation, leur internement dans les casernes pour qu’on procède à leur identification individuelle sur base des qualifications individuelles, de l’équilibre régional… ; réinsertion sociale des démobilisés et des retraités volontaires…) ;

- à bloquer le départ ordonné toutes les troupes et milices étrangers du territoire national : il a même scellé des alliances avec des interahamwes génocidaires rwandais hutus ;

- à bloquer la réforme des services de sécurité, de sûreté et des renseignements du Pays : les services opérations jusqu’à ce jour sont hérités de la dictature et sont sous le contrôle des étrangers : DEMIAP, PIR, ANR… ;

- à tromper les Congolais avec le bricolage appelé le “brassage” et le “mixage” des milices (mots qui ne e trouvent nulle part dans les résolutions du Dialogue Intercongolais) : ces milices “brassées” et “mixées” sont les milices périphériques des seigneurs de guerre. Leurs troupes d’élite sont gardées au frais et au vert sur notre Territoire National.

- à faire des milices “brassées” et “mixées” non expérimentées pompeusement appelées “FARDC” des escadrons de la mort, des milices de répression des manifestations populaires pacifiques, des opposants politiques et d’opinion, de toute manifestation de conscience nationale. Ces milices sont même à dessein placées dans conditions déplorables qu’elles se découragent ; se livrent, pour survivre, au rançonnement de la population, au pillage des biens, aux viols et violences sexuelles… Elles sont même placées dans conditions hygiéniques insalubres pour qu’elles soient décimées par des maladies épidémiques et endémiques (choléra, sida) ; aux viols et violences sexuelles pour transmettre aux victimes des maladies comme le sida… ;

- a perpétuer des conflits armés au Pays et dans la Région pour déstabiliser notre Pays : l’instabilité politique et l’insécurité étant l’une des conditions propices au pillage des richesses nationales, à l’extermination des populations, au blocage du développement de notre Pays…. ;

- à entretenir toute une Armée composée d’étrangers (GSSP) : ougandais, tanzaniens, rwandais, burundais : ce sont des escadrons de la mort qui protègent l’imposteur, protègent son pouvoir et son le régime. Ils sont prêts à massacrer des Congolais comme des chèvres et des mouches à chaque manifestation, contestation ;

- Les soi-disant policiers sont en réalité ces militaires, des escadrons de la mort étrangers habillés comme des policiers pour tromper l’opinion ;

- a poursuivre, malgré l’embargo décrété par l’ONU, la circulation et le trafic illicite d’armes au Congo et dans la Région ;a garder les frontières de notre territoire perméables aux troupes et milices étrangères, aux esclavagistes et aux prédateurs pour perpétuer les massacres de nos populations, l’insécurité,

 
- La Conférence de Goma, les opérations Amani I et Amani II, Kimia I et Kimia II ne sont que des subterfuges pour perpétuer l’occupation et l’installation des populations tutsies rwandaises dans les 2 KIVU pour ensuite en un autre Etat comme au Kosovo.

- Aujourd’hui encore, on assiste à une mascarade électorale et des fraudes massives qu’il a mises en place pour sa réélections.

En conclusion, Kabila est au Congo par la volonté du gouvernement rwandais et de Kagamé et non par une quelconque autre volonté, encore moins celle de Dieu…

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette Abandokwe - dans RDCongo
commenter cet article

commentaires

Textes De Juliette