Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Rechercher

2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 18:33

1er mars 2011

Komla Kpogli

Jeunesse Unie pour la Démocratie en Afrique

 

 

Ainsi donc, les Occidentaux découvrent que Khadafi est un "dictateur", un "fou", un "dingue", un "psychopathe"...Que sais-je encore?


Ce qui est toujours plaisant avec l'Occident, c'est qu'il découvre tardivement et à géométrie variable que tel ou tel est un dictateur et là tout le monde s'en donne à coeur joie. A partir de ce moment, on assiste à une diarrhée verbale et tous les superlatifs sont collés à celui-là qu'il y a peu, on recevait en grande pompe et on visitait régulièrement. On ne boutait pas le plaisir de lui prendre de l'argent pour financer les partis politiques et les campagnes électorales ainsi que pour résoudre certaines factures personnelles autant qu'on en faisait avec Bongo, Mobutu, Houphouet Boigny, Hassan II et Eyadéma...pour ne citer que ceux-là. Au fond, Dieu sait combien l'Occident et ses donneurs de leçons aiment à être avec les vainqueurs du moment. 

 
Voilà que les moralistes à deux sous, en viennent à se demander comment leur si propre pays, la France, qui n'a pas du sang des Indochinois, des Algériens, des Africains et parfois des Français, sur les mains, a pu recevoir un terroriste de la trempe de Khadafi sur son sol.
 
Eh bien, Mesdames, Messieurs, les moralistes et droitdel'hommistes de la 25è heure, oui votre beau pays la France a reçu Khadafi comme il a reçu plein d'autres tyrans plus frustres encore: Bokassa, Mobutu, Eyadéma, Bongo, Ben Ali, Paul Biya, Idriss Déby, Patassé, Bozizé....et bien d'autres. Et cette pratique ne va pas être arrêtée car la belle France (l'Occident) sait toujours comme d'autres pays intéressés, se prendre avec les dictateurs pour mettre la main sur les richesses des territoires qu'ils dirigent. Car, avant les soulèvements maghrébins, l'Occident fonctionnait avec des schémas qui faisaient des fils des dictateurs chéris de la région, leurs successeurs. Mais comme toujours, l'Occident sait aussi sauter par-dessus bord avant le grand naufrage.

 
Aujourd'hui même, cette si propre France place et soutient des fils d'Eyadéma (Togo), de Bongo (Gabon) à la place de leur père. Elle continue de soutenir des assassins comme Paul Biya qui l'été dernier n'a pas manqué de dépenser plus d'un million d'euros en une semaine dans cette si belle France. On n'avait alors entendu que de très froides indignations. Que dites-vous, chers droitdelhommistes de la 25è heure, à propos de Baby Doc hébergé jusqu'à ce jour en France?

 
Alors, une intervention de l'OTAN? Une intervention de l'ONU? Ceux qui en seront contents aujourd'hui, sont ceux-là même qui en pleureront demain. Car, la morale de l'histoire de l'humanité c'est que l'Occident ne roule jamais pour les autres. Pas plus pour des idées abstraites genre Liberté, Démocratie, Paix, Justice. Ce qu'il aime défendre ce sont SES I-N-T-E-R-E-T-S! Ni plus ni moins! Car, en définitive et à voir les choses de près, l'Occident n'est outillé que pour ses I-N-T-E-R-E-T-S.

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette Abandokwe - dans Panafrique
commenter cet article

commentaires

Textes De Juliette