Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Rechercher

4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 21:57

 

4 juin 2010

AFP

 

Un total de 163 personnes, parmi lesquelles 111 enfants, sont mortes empoisonnées en cinq mois par une pollution au plomb après extraction sauvage de mines d'or dans le nord-ouest du Nigeria, a indiqué vendredi un responsable nigérian de la santé.

 

 "Nous avons enregistré 163 morts, dont 111 enfants, depuis janvier en raison d'empoisonnement au plomb dans l'Etat de Zamfara, une conséquence des activités minières illégales", a expliqué à l'AFP Henry Akpan, responsable épidémiologiste au ministère de la Santé.

 

 Ce responsable a ajouté que l'épidémie s'était propagée dans cinq des villages de deux districts du gouvernement local, Anka et Bungudu, ce dernier étant proche de la capitale de l'Etat Gusau."Nous faisons tout pour enrayer l'épidémie", a souligné M. Akpan.

 

 Le ministère a alerté différentes agences de santé internationales comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le CDC américain (Centers for disease control) et Médecins sans frontières (MSF). "Nous travaillons avec le ministère local de la Santé pour donner des conseils sanitaires et alerter sur les dangers de l'exploitation illégale des mines", laquelle est interdite, a précisé M. Akpan.

 

Il a également annoncé que des responsables de la santé allaient effectuer "une décontamination de l'environnement des zones affectées". Les enfants ont, selon lui succombé, "à des inhalations ou à des contaminations en portant leurs main à la bouche". Les villageois avaient en effet l'habitude de déposer sans précaution les roches broyées pour en extraire l'or et également riches en plomb dans des endroits où les enfants jouaient.

 

S'il est ingéré ou inhalé, le plomb peut pénétrer dans le système sanguin et bloquer la production d'hémoglobine qui transporte l'oxygène aux organes. D'après un fonctionnaire de l'Etat, ayant requis l'anonymat, le gouvernement local mène des tests sur les personnes ayant pu être victimes de la pollution: "il s'agit d'identifier ceux qui ont besoin d'une intervention médicale d'urgence", a-t-il précisé.

 

Le président Goodluck Jonathan a inauguré la semaine dernière une grosse usine de transformation dans le Zamfara, un Etat fédéré disposant d'énormes gisements de minerais, notamment de l'or et de la colombite (ou columbite), encore peu explopités. Dans cette région surtout agricole, il est courant de voir les villageois pauvres se masser pendant la saison des pluies aux bords des cours d'eaux avec des tamis à la recherche de particules d'or alluviales, a noté un responsable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette Abandokwe - dans Panafrique
commenter cet article

commentaires

Textes De Juliette