Parfois on voyait des voitures. On a même assisté à son arrivée en hélicoptère. On disait qu'il était très riche.» Marjolaine se souvient pourtant d'avoir violé l'interdit: «Je devais avoir 8 ans et j'ai été invitée à la ferme voisine pour l'anniversaire d'un camarade d'école. Après la fête, nous avons décidé d'y aller. Nous sommes passés à travers la haie et nous avons approché la maison. Nous avons frappé à la porte. Puis nous sommes partis en courant. On était morts de trouille!»Alors est-ce la maison que vous imaginiez? «On s'attendait à cela. Mais on trouve que la cuisine est très grande», expliquent nos jeunes interlocuteurs, heureux de rebondir sur le lit présidentiel quelques instants avant son adjudication.