Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Rechercher

10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 16:34

10 décembre 2011
Compilation de Roger Bongos

 

La police Française ne sait où mettre la tête ! Hier à la Bastilles, la gare du Nord et porte de la Chapelle, Aujourd’hui, les champs Elysées, lieu hautement sécurisé de la capitale est noir des CRS et flics en civil. Dans chaque sortie de métro plus de 3 CRS. Champs Elysées Clemenceau, George V, Franklin Roosevelt, Charles de Gaulle Étoile, la ligne 1 du métro quadrillée. Ce qui est certain, les autorités Françaises craignent l'effet de la crise généralisée, que cette situation soit récupérée comme en 2006 par les jeunes des Banlieues défavorisées.

 

Mais le Combattants, patriotes et résistants ont trouvé la parade et manifestent au cri de guerre «  combattants jusqu'à la mort » et d'autre slogans : la France complice, Sarkozy assassin etc... Femmes, enfants et bien sur les hommes épris de justice sont tous là, tout collectif confondu.. ! A 16 heures 15 , les CRS encerclent ces vaillants patriotes et la tension monte !

 

In-fine, l'action menée par ces jeunes issus de la deuxième génération et également liée par le raz-le-bol générale. Absence de l'horizon professionnel, racisme utilisé comme fonds de commerce du gouvernement actuel à la vielle des élections de 2012. Cristallisation et stigmatisation des étrangers. Tous ces ingrédients font un cocktail explosif qui ne tardera à péter dans la gueule des faiseurs du monde. Le mouvement des indignés en dit long !

 

Un article du télegrah (Anglais ) en dit long

 

Préparez-vous à des émeutes lors de l’effondrement de l’euro: les diplomates ont reçu l’instruction de se préparer au pire !

 

Les diplomates se préparent à aider les Britanniques à l’étranger dans l’éventualité d’un effondrement bancaire et d’émeutes liées à la crise de la dette.  Le gouvernement, le Trésor, a d’ailleurs confirmé plus tôt ce mois-ci que la planification d’urgence pour un effondrement est actuellement en cours.  Un ministre important a révélé l’ampleur de la préoccupation du gouvernement affirmant que la Grande-Bretagne est en train de planifier la chute de la zone euro et que ce n’est qu’une question de temps!

 

Le British Foreign & Commonwealth Office a donné des instructions récentes aux ambassades et aux consulats concernant la planification d’urgence, leur demandant de se préparer à des scénarios extrêmes, à des émeutes et à des graves troubles sociaux.

 

Les diplomates doivent se préparer à aider des dizaines de milliers de citoyens britanniques dans les pays en zone euro, à envisager les conséquences lorsque les gens ne pourront plus accéder à leurs comptes bancaires, à leurs argents.

 

Les traités de l’Union Européenne, qui ont définient les règles d’adhésion, ne contiennent aucune disposition pour que les membres puissent en sortir.  Si les gouvernements de la zone euro n’arrivent plus à acquitter leurs dettes, les banques européennes qui détiennent leurs obligations risquent l’effondrement.

 

Certains analystes croient que ce genre d’évènement pourrait provoquer l’effondrement global du système, laissant les banques incapables de redonner l’argent aux épargnants et par le fait même, mettre des milliers d’entreprises dépendantes du crédit bancaire à la rue.

 

Certains économistes estiment que dans le pire des cas, l’effondrement de l’euro produira la réduction du PIB de ses États-membres jusqu’à créer le chômage de plus de la moitié de la population. [les pays n'auront même plus d'argent pour mettre les gens en chômage...]

 

Source: The Telegraph

 

A 14 heures 45 de ce samedi 10 décembre 2011 sur la plus belle avenue du monde, les Champs Elysées est assiégée par la police anti-émeute. Elle tire son nom des Champs Elysées, le lieu des Enfers où séjournaient les âmes vertueuses dans la mythologie grecque.Effectivement, elle est devenue un enfer pour les gens typés. Chaque « noir » type Africain, est contrôlé ! Si vous êtes Congolais, de facto vous êtes embarqué !

 

Les multiples services de renseignement sont en alerte et lisent les SMS de tous les Congolais activistes, moi y compris... Les réseaux sociaux, facebook, Twitter et compagnie n'en parlons pas !

 

La France et l'Allemagne veulent éponger leur déficit de l'Euro avec un accord secret établi entre le couple infernal avec la RDC au détriment des Congolais à la lumière de l'article publié par le canard Anglais « The Telegraph »...

 

Prenez ça comme argent comptant ! Le jour de la résolution du crise le 9 décembre 2011 pour la zone Euro, comme par hasard, les 26 non 27 pays ont trouvé la solution pour la sortie de crise de l'Euro, et c'est le jour de la proclamation du Holp-up électoral en RDC en faveur du sanguinaire Joseph KABILA.(cqfd)

 

D'où viendrait- cette manne tombée du ciel ? Suivez mon regard !

 

La crise « EURO » Selon toute hypothèse, elle sera financer par le pillage systématique orchestré par ceux qui veulent que Joseph KABILA reste au pouvoir.

 

La France est trempée jusqu'au cou dans le massacre de la population qui se déroule actuellement en RDC. Le vote sanction de la population a été piétiné au vu et au su de tous. A quoi bon !

 

Rappelez vous le discours de Sarkozy, le vendredi 16 janvier 2011, lors d'un discours à l'Elysée à l'occasion des vœux annuels du corps diplomatique, sur la teneur des propositions que Paris préparait pour tenter de remédier à l'un des conflits les plus dramatiques en Afrique. ( RDC ) Le garant des institutions françaises disait en ces termes :

 

La France met en avant trois axes principaux pour son nouvel effort diplomatique, qui doit avoir comme point d'orgue la tournée prévue en mars de M. Sarkozy en Afrique (RDC, Congo-Brazzaville, Niger).

 

D'abord, lancer l'idée d'une coopération pacifique fondée sur des projets concrets, tels que l'exploitation en commun, par la RDC et le Rwanda, des ressources minières du Nord-Kivu, qui font l'objet de toutes les convoitises des protagonistes de la guerre.

 

Cette piste pourrait comporter la mise en place d'une société mixte. Cela permettrait au pouvoir congolais de récupérer des revenus aujourd'hui détournés par l'exportation illégale de minerais évacués vers l'océan Indien, via le Rwanda.

 

Deuxième axe : une initiative sur la question foncière, qui est au cœur des tensions inter-communautaires dans le Nord-Kivu en raison d'une longue histoire de déplacements de populations.

 

Troisième point: travailler sur les problèmes de statut pour les minorités au Congo, singulièrement celui de la représentation politique de la minorité tutsi au niveau local.

 

"Il faut trouver une nouvelle approche", a dit M. Sarkozy vendredi, "pour apporter aux pays de la région l'assurance que l'ensemble des questions sera réglé d'une façon globale". Décrivant le Rwanda comme un "pays à la démographie dynamique et à la superficie petite", et la RDC comme "un pays à la superficie immense" avec une "organisation étrange des richesses frontalières", M. Sarkozy a indiqué qu'il fallait mettre en place "un dialogue non seulement conjoncturel mais structurel".Il inclurait la question du "partage de l'espace et des richesses".

 

Ce que les Congolais oubliaient, c'était également les voisins lointains qui allaient dépecer cet immense pays aux richesses incalculables ! Cette option est toujours d'actualité d'après les récents événements survenus en RDC. Le Congo est victime de ses richesses qui s’élèveraient d'après également une étude pointue Anglaise (journalistes) à 25 000 milliards de dollars.

 

Commentaire de Juliette:

Les fraudes électorales en Afrique télécommandées par l'Occident ne sont pas un scoop. Mais en même temps que les peuples se réveillent de leur "narcose", l'Occident est obligé d'adapter les moyens mis en oeuvre pour garder le contrôle sur les ressources naturelles. La crise économique précipite encore les besoins économiques des Occidentaux en termes de pillage des dites ressources, dont le prix augmentera drastiquement s'ils perdent leur contrôle.

 

En 2011, l'Occident a failli perdre la Côte d'Ivoire et la Libye. Ailleurs, leur contrôle s'est maintenu de justesse sans trop de contestation, à l'instar du Tchad, de la RCA et du Cameroun notamment. Mais en République dite démocratique du Congo aujourd'hui, nous assistons à un bras de fer supplémentaire. L'Occident a dépensé beaucoup d'argent cette année en terme de défense militaire de ses intérêts économique. Cela a été possible dans des situations où le droit du "disgracié" a pu été assez facilement diabolisé.

 

Mais en RDC, la tâche s'avère compliquée. Comment les Occidentaux - avec les Chinois - vont-il réussir à décrédibiliser un opposant historique qui a ouvertement le peuple dernière lui? Le peuple congolais, que l'Occident, avec l'aide de ses alliés économiques, a réussi à mettre à feu et à sang dans le seul but de sauvegarder l'accès aux ressources naturelles, voit rouge aujourd'hui. Le rouge qu'il voit ne peut plus être moins puissant que le sang aux yeux de ceux qui pillent le Congo depuis si longtemps.

 

Depuis le scrutin du 28 novembre dernier, la fraude est trop évidente, et les Congolais ne sont pas les "nègres idiots et impuissants" que l'Occident a piétiné si facilement jusque là. L'Occident aujourd'hui commence à comprendre qu'il faut apprendre à compter avec les Congolais aujourd'hui, et les Africains ensuite.

 

Toute demande naturelle de changement de comportement et la nécessité de réfléchir à de nouvelles stratégies de manière inattendue, et surtout la perspective de ne plus être aussi puissant qu'avant, est forcément source de panique et de questionnement. La panique et l'impatience sont des éléments qui poussent facilement à l'erreur. Cautionner la victoire illégale de Joseph Kabila en RDC aujourd'hui, sera une très grave erreur, que l'Occident risque de payer très cher. 

De toute évidence, les temps changent. Nous ne nous en plaindront pas. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette Abandokwe - dans RDCongo
commenter cet article

commentaires

Textes De Juliette