Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Rechercher

15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 23:35

15 août 2011
Source: Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest


Note de Juliette: Des manifestations populaires et des médias sont régulièrement violemment réprimées au Togo, la dernière en date étant celle du 16 juin dernier, où des militants de l'opposition avaient été réprimés par les forces de l'ordre avant même le début de la manifestation. 



 


La police prend des mesures répressives contre des manifestants


Le 6 août 2011, les forces de sécurité du pays ont violemment dispersé un groupe de défenseurs des droits humains qui manifestaient pour demander une enquête sur les attaques et menaces récentes proférées à l'endroit des journalistes et des médias du pays. Le groupe a accusé l'Agence nationale de Renseignements (ANR) d'avoir physiquement agressé les journalistes et les citoyens du pays avec impunité.

 

Les manifestants, qui étaient principalement des professionnels des médias, des membres de l'organisation SOS Journaliste en danger, des groupes de la société civile et des membres des partis d'opposition, ont été agressés à coup de gaz lacrymogène.

 

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que la répression contre les manifestants à laquelle les agences de sécurité ont eu recours a obligé les leaders à mettre fin à la manifestation et à s'adresser aux manifestants devant l'ambassade de France à Lomé, la capitale.

 

Une déclaration lue par les manifestants a, entres autres, demandé l'ouverture d'une enquête sérieuse sur les allégations de menace de l'ANR à l'encontre des journalistes et la démission du colonel Yotroféi Massina de la tête de l'ANR.

 

"Face à ce péril que fait planer le pouvoir en place sur la liberté de presse, SOS Journaliste en danger exige la satisfaction de ses demandes en vue de rassurer les journalistes dans leur sécurité et de leur garantir un climat favorable au libre exercice de leur profession", a soutenu la déclaration.

 

Le correspondant a informé que depuis le 22 juillet, les journalistes critiques vis-à-vis des autorités avaient reçu des menaces d'"atteinte à l'intégrité physique et à la vie".

 

Toutefois, le ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile, le colonel Gnama Latta, a nié les allégations du groupe. Dans un communiqué lancé le 5 août, le colonel Latta a affirmé que les conclusions d'une enquête montrent que les allégations contre l'ANR n'étaient pas fondées et que son ministère était prêt à assurer la protection des journalistes du pays.

 

Pour tout renseignement complémentaire:

Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest
PO Box LG 730
30 Duade Street, Kokomlemle
Legon, Accra
Ghana

alerts@mediafound.org
tél: +233 302 242470
http://www.mediafound.org 

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette Abandokwe - dans Panafrique
commenter cet article

commentaires

Imhotep Lesage 24/08/2011 06:53


A qui de droit,

J'aimerais tout d'abord vous dire que j'apprécie beaucoup le travail que vous faites.
Dire la vérite et informer le peuple lors de temps difficile est un acte révolutionnaire. De plus,
beaucoup d'entre nous comprennent qu'il est aujourd'hui devenu impératif de
défendre les intérêts panafricains. Si nous ne le faisons pas nos enfants nous jugerons
lorsque les peuples africains seront retourné aux fers.C'est dans cet optique préventive que j'ai écrit
un article sur le lien historique qui relie Haïti au destin de la Lybie.
J'ai voulu éclairer la situation actuelle en Lybie en m'appuyant sur des faits de l'histoire. Ce qui arrive aujourd'hui en
Lybie ne peut-être qu'un prélude de ce qui risque de se produire avec régularité dans cette phase de désintégration du
systême financier et politique mondial. Je crois que nous nous devons d'ériger un front et d'éduquer nos
frères et les åmes de bonne volonté sur le péril qui guette Haïti, l'Afrique et le monde panafricain.
Mon article sera bientôt publié et mis en ligne sur différents sites internet. Je crois qu'au regard de votre combat
vous aurez l'intérêt de publier mon article en ligne sur votre blog. Je crois qu'il pourra (l'article) éclairer et stimuler vos lecteurs.
Considérant votre dévouement à la cause panafricaine, j'espère obtenir une réponse positive de votre part.


Au plaisir.

Imhotep Lesage
Vous pouvez me rejoindre a l'adresse mail: Imhotep_Lesage@hotmail.com


Textes De Juliette